Extérieur

Comment savoir si un terrain est piscinable ?

terrain piscinable

Vous avez enfin pris la décision de réaliser un rêve et de construire une piscine dans votre jardin, mais une question cruciale se pose : comment savoir si votre terrain est piscinable ? Pour déterminer cela, plusieurs paramètres et conditions, tels que les dimensions du terrain, les normes de construction et les règles d’urbanisme, doivent être respectés. Dans cet article, nous allons explorer ces différents éléments pour vous aider à bien préparer votre projet.

Consulter le Plan local d’urbanisme (PLU)

La première étape pour vérifier si votre terrain est piscinable est de consulter le Plan local d’urbanisme (PLU) de votre commune. Le PLU est un document qui définit les règles d’utilisation des sols et de l’espace sur le territoire de chaque commune. Il indique notamment les zones constructibles ou non, les servitudes, les restrictions d’implantation et les conditions de construction.

Zonage du PLU

Dans le PLU, votre terrain peut être situé dans différentes zones :

  • Zone A : zone agricole où la construction est limitée aux bâtiments nécessaires à l’exploitation agricole
  • Zone N : zone naturelle et forestière protégée, où la construction est interdite sauf exceptions
  • Zone U : zone urbanisée où la construction est autorisée sous certaines conditions
  • Zone AU : zone à urbaniser, où la construction sera possible après réalisation d’aménagements spécifiques

Pour savoir si votre terrain est piscinable, il doit être situé dans une zone U ou AU et respecter les conditions de construction imposées par le PLU. Il est donc essentiel de consulter ce document avant de vous lancer dans votre projet.

Analyser les dimensions et caractéristiques du terrain

En plus des règles d’urbanisme, d’autres critères doivent être pris en compte pour déterminer si un terrain est piscinable. Voici quelques éléments à vérifier :

A lire également :  Quatre manières de chauffer sa piscine extérieure

La surface du terrain

Il est évident que la surface de votre terrain doit être suffisante pour accueillir une piscine. Selon la taille de la piscine souhaitée, il faudra prévoir un espace supplémentaire autour pour les plages et les équipements (pompe, filtre, local technique, etc.). N’oubliez pas de tenir compte également des distances minimales à respecter entre la piscine et les limites de propriété ou les bâtiments existants.

La pente du terrain

Un terrain en pente peut représenter un défi lors de la construction d’une piscine. Une pente importante peut nécessiter des travaux de terrassement importants et coûteux, mais cela n’est pas forcément rédhibitoire pour votre projet. Toutefois, il est important de prendre en compte cet aspect pour déterminer le meilleur emplacement de la piscine et prévoir les aménagements nécessaires.

La nature du sol

Le type de sol est également un critère important pour déterminer si un terrain est piscinable. Un sol argileux, par exemple, peut provoquer des mouvements de terrain et endommager la structure de la piscine. Il est donc recommandé de réaliser une étude de sol pour vérifier la compatibilité de votre terrain avec la construction d’une piscine.

Les démarches administratives à suivre

Avant de commencer les travaux, il est nécessaire de respecter certaines démarches administratives.

Déclaration préalable ou permis de construire ?

Selon la taille et les caractéristiques de votre future piscine, vous devrez effectuer une déclaration préalable de travaux ou demander un permis de construire auprès de votre mairie. La déclaration préalable concerne les piscines dont le bassin a une surface inférieure à 100 m², tandis que le permis de construire est requis pour les piscines de plus de 100 m² ou qui disposent d’un abri de plus de 1,80 mètre de haut.

A lire également :  Étapes d’une isolation de toiture en passant par l’extérieur

Respecter les règles de sécurité

Pour assurer la sécurité autour de votre piscine, il est obligatoire de mettre en place au moins un dispositif de sécurité parmi les suivants :

  • Barrière de protection
  • Alarme sonore
  • Couverture de sécurité
  • Abris de piscine

En prenant en compte tous ces éléments, vous pourrez déterminer si votre terrain est piscinable et ainsi préparer au mieux votre projet de construction de piscine. N’hésitez pas à faire appel à des professionnels pour vous accompagner dans cette démarche et bénéficier de leur expertise.

A propos de l'auteur

Chloé Dupuis

Je m'appelle Chloé, 32 Ans, je vis à Nantes. À l’issue de mes études dans le commerce, je me suis tourné vers ma passion qui est la décoration. J'ai édité ce blog depuis maintenant 3 ans afin de vous partager ma passion pour la maison et la décoration d'intérieur.