Extérieur

Les meilleurs bois pour un bardage extérieur

Les-meilleurs-bois-pour-un-bardage-exterieur

Le bardage en bois est un revêtement extérieur très esthétique. Il est composé de planches en bois massif et peut être posé sur une façade en briques, en parpaings, ou en béton. Si vous envisagez d’en poser, il est important de bien choisir l’essence et prendre en compte certains éléments pour sa durabilité et son esthétisme. Quel bois choisir pour le bardage ? Voici les meilleurs choix.

Quel bois choisir pour un bardage extérieur ?

Pour une façade en bois, le choix est large, mais la durabilité doit être un critère primordial. Pour un bardage, il faudra une essence de classe 3 au minimum, voire 4. Le bois doit être capable de supporter un taux d’humidité supérieur à 20%. Différentes essences sont ainsi disponibles pour votre bardage extérieur.

Le pin sylvestre

Le pin est robuste. Son essence est de classe 3 ou classe 4 avec traitement autoclave. Pour la longévité de ce bardage bois naturel, il faut protéger le bois en le peignant. Optez pour une peinture acrylique opaque de préférence.

L’épicéa

Imputrescible, il est de classe 3 en autoclave, résiste aux insectes, à la moisissure et aux champignons. Il a tendance à noircir ou grisailler avec le temps. De ce fait, entretenez-le comme le pin sylvestre.

Le mélèze

Il est résistant à l’extérieur. Essence de classe 3, il est de couleur blonde ou brun rougeâtre, mais grisaille sans traitement. Il est ainsi recommandé de l’huiler régulièrement. Ceci évitera aussi les moisissures.

Le Red Cedar

De classe 3, cette façade bois naturel sera très résistante. Il s’agit d’un bois haut de gamme qui se décolore dans le temps et vire en argenté. Vous pouvez l’entretenir régulièrement ou lui laisser sa couleur naturelle.

Le douglas

Bardage de classe 3 en autoclave, ce bois résiste aux intempéries. Il peut devenir gris ou noir. Pour qu’il garde sa couleur d’origine, il est ainsi conseillé de l’entretenir avec un saturateur de teinte.

Le bois composite

Il s’agit d’un matériau qui permet d’avoir un aspect bois. Il est sans échardes, ne grisaille pas et ne change pas de couleur. Il ne se fend pas et est facile à entretenir. Pour votre bardage, vous avez également un large choix de coloris.

Bardage bois multiplex

Ce type de bardage est constitué de plusieurs lames de bois fines collées les unes aux autres. Cette technique lui apporte une forte résistance. Épais et étanche, il est très économique et est disponible en masse sur le marché.

type bois pour un bardage extérieur

Conseils pour faire un bardage bois extérieur

Pour votre bardage, les lames peuvent être verticales ou horizontales. Pendant les travaux, vous allez cheviller une ossature en tasseaux bois sur le support en dur maçonné ou bétonné.

Les lames de bardage seront fixées par des vis. Mais, avant la pose, il faut placer un pare-pluie. Toutefois, celui-ci n’est pas obligatoire si le mur ne possède un isolant extérieur Installation du pare-pluie.

Celui-ci pourra être autocollant ou classique. Pour la pose, procédez comme suit :

  • Maintenez-le provisoirement avec des pointes en inox,
  • Tracez au cordeau votre ligne de départ à 20 cm du sol minimum,
  • Un garde-sol (gravier ou terrasse) sera aussi obligatoire pour protéger le bardage.

Installation du bardage

S’il s’agit d’un bardage à l’horizontale, placez vos tasseaux à la verticale, entre 40 et 60 cm de distance. Ils seront ainsi perpendiculaires aux lames de bardage. Commencez par le bas.

Si vous choisissez un bardage à la verticale, la structure sera double. En effet, il y aura des tasseaux à l’horizontale et à la verticale. La distance entre les tasseaux reste la même. Commencez par le coin sortant.

Quelle épaisseur pour un bardage bois ?

La dimension dépend de la portée entre chaque point de fixation. Voici les normes :

  • Si l’entraxe des tasseaux bois est inférieur à 40cm : 15 mm d’épaisseur minimum,
  • Si l’entraxe des tasseaux bois est entre 40cm, 65cm ou 65cm : 18 mm minimum,
  • La largeur exposée des lames doit être7, 5 fois son épaisseur. Pour le Red Cedar : 10 fois,
  • L’emboîtement des lames doit être supérieur à 10% de la largeur hors tout de la lame.

A propos de l'auteur

Chloé Dupuis

Je m'appelle Chloé, 32 Ans, je vis à Nantes. À l’issue de mes études dans le commerce, je me suis tourné vers ma passion qui est la décoration. J'ai édité ce blog depuis maintenant 3 ans afin de vous partager ma passion pour la maison et la décoration d'intérieur.