Extérieur

Piscines hors-sol : guide d’achat et conseils d’installation

Piscines hors-sol

Avoir une piscine en été, dans son jardin, vous ferait presque oublier le fait que vous devez partir en vacances. Une piscine dans son jardin est bien plus qu’un lot de consolation. Et pour  ceux qui souhaitent avoir une piscine, pratique et rapide à mettre en place, il n’y a pas mieux que les piscines hors-sol. Pour en profiter pleinement, vous devez comprendre comment ça marche…et faire le bon choix.

La pose d’une piscine hors-sol, comment ça marche ?

Une piscine hors-sol, c’est une piscine très simple à mettre en place. Voyez voir : pour une petite construction de moins de 20m², aucune déclaration n’est à faire. Pas de demande de travaux également ce qui accélère la construction. Dans le cas d’une piscine tubulaire ou gonflable, d’un modèle autoportant, une fois l’hiver venu, vous allez démonter l’ensemble et le ranger dans votre garage par exemple. C’est rapide.

Et contrairement aux piscines enterrées par exemple, vous n’avez pas à investir dans des systèmes de sécurité et encore moins réfléchir à un système de protection pour l’hiver.

Les impératifs d’une piscine hors-sol

Tout est indiqué dans son nom : « hors-sol », la condition la plus importante, c’est donc le sol qui va l’accueillir. Le sol ne doit pas être  meuble : la construction pouvant s’enfoncer dans le sol. Pour l’installation d’une piscine hors-sol, pensez à un endroit stable et éloigné des branchements souterrains (gaz, eau, etc.).

Et une piscine hors-sol se doit d’être ( au possible) à l’abri du vent et éloigné d’au moins 3m de vos voisins. C’est une condition importante, car cela vous permettra de protéger votre intimité et bien évidemment ceux de vos vis-à-vis. Pour que l’installation se fasse dans les meilleures conditions vous aurez besoin d’un sol stable et bien plane. Pour une piscine hors-sol poser sur de l’herbe, il y a parfois besoin d’aplanir la surface. C’est une opération qui doit se faire, car elle garantit la longévité et la sécurité de la piscine.

A lire également :  Idées d’aménagement de jardin pour enfant

Le montage de la piscine

Une fois que le sol est bien stable et plane, vous allez voir que les piscines hors-sol s’installent très rapidement à la manière d’un Ikea. Pour un modèle hors- sol en kit, en bois ou en acier, vous devez être prudent et un tantinet bricoleur : assurez-vous que toutes les parois correspondent entre elles. Et la pose du revêtement demandera également une bonne doigtée. Préférez les services d’un professionnel si vous vous sentez perdu.

Pour les piscines tubulaires, gonflables ou encore autoportantes, vous pouvez les poser en quelques heures sans obstacle majeur.

Savoir choisir sa piscine hors-sol

Une piscine hors-sol, c’est une piscine pratique et économique. Le modèle le plus économique, c’est la piscine gonflable. Facile à installer, et abordable. Pour la forme, vous n’aurez que l’embarras du choix. Des rondes, des ovales…à noter que la piscine gonflable, c’est surtout pour les enfants. Une piscine assez fragile, mais qui se range très bien dans le garage une fois que vous n’en avez plus besoin.

La piscine hors-sol autoportante demeure une très bonne alternative. Mais fonctionne à peu près de la même manière qu’une piscine gonflable. Elle est plus stable, grâce à la pression de l’eau. Pour un peu plus de tranquillité, les piscines en kit sont plus durables et sont beaucoup plus agréables à regarder. Vous pouvez choisir entre les kits rigides et les kits tubulaires.

A propos de l'auteur

Chloé Dupuis

Je m'appelle Chloé, 32 Ans, je vis à Nantes. À l’issue de mes études dans le commerce, je me suis tourné vers ma passion qui est la décoration. J'ai édité ce blog depuis maintenant 3 ans afin de vous partager ma passion pour la maison et la décoration d'intérieur.