Extérieur

Potager vertical : une solution écologique pour les petits espaces

Potager vertical

Vous rêvez d’avoir un potager ou des herbes aromatiques, mais vous êtes face à un problème d’espace. Mais ce n’est parce vous possédez un petit espace qu’il faut se passer de potager. Effectivement, certaines cultures peuvent facilement être faites sur un espace réduit, on parle plus précisément d’un potager vertical. C’est une manière de cultiver, très tendance, en matière de décoration extérieure. Découvrez sur cet article tous les secrets de la conception d’un jardin potager vertical et ses avantages.

Qu’est-ce qu’un jardin potager vertical ?

Comme son nom l’indique, le jardinage vertical est une technique de culture de plantes, potager ou pas qui consiste à utiliser un espace vertical plutôt que l’espace horizontal pour faire pousser des plantes, telles que les murs, les étagères ou encore les treillis, des colonnes ou en suspension. On peut également l’appeler mur végétal, où vous pouvez planter des fleurs, fruits, légumes ou encore des plantes aromatiques en hors-sol. Ces différentes plantes sont ainsi à cultiver sur différents étages sans perdre un centimètre d’espace. Avec le potager vertical, la vie végétale s’invite ainsi sur votre terrasse, dans votre cuisine ou encore dans votre salon. Le jardin potager vertical est ainsi accessible à tous et s’adapte également à tous types d’habitats.

À la différence d’un potager horizontal, il est aussi important de savoir qu’avec le potager vertical la culture peut s’effectuer en terre ou dans un substrat inerte comme le sable ou encore les billes d’argiles. Concevoir ce type de jardin ne requiert pas d’être un professionnel ou l’aide d’un grand jardinier, cela peut se faire soi-même avec quelques astuces.

A lire également :  Pourquoi vous devrez démarrer un potager en permaculture dès maintenant ?

Comment concevoir un potager vertical ?

Les jardins potagers ne sont plus uniquement de grands bouts de terre réservés uniquement aux grandes maisons possédant des grands espaces. Ils s’invitent ainsi dans les appartements en ville à petit espace, et c’est par ailleurs très à la mode. Tout d’abord, mettre en place un jardin vertical est relativement simple et peu onéreux. Vous pouvez le faire avec le peu d’outils que vous avez. Un petit potager vertical avec des légumes qui ne besoin que peu de terre, vous pouvez utiliser des bouteilles en plastiques comme support. Cela peut être par la suite accroché sur un mur. Vous pouvez également opter pour d’autres supports tels que les sacs, les pots ou encore des poches fabriquées avec des tissus.

Pour réussir votre potager vertical, on vous conseille de bien choisir l’emplacement. Opter pour des endroits ensoleillés et protégés des écoulements d’eau. Il est aussi important de privilégier les substrats et terreaux de grande qualité, et y ajoutez des billes d’argiles pour une bonne aération. Bien évidemment le choix des engrais à utiliser déterminerait la réussite de votre potager. N’oubliez pas également l’arrosage, l’idéal est de le faire quotidiennement.

Quels sont les avantages du potager vertical ?

La construction d’un potager vertical est fortement recommandée si vous avez un espace réduit. Cela procure notamment plusieurs avantages. Tout d’abord, le gain de place. Certes le potager vertical ne pourra jamais remplacer un véritable jardin, mais il a l’avantage de ne pas prendre de place. L’autre avantage d’un potager vertical, c’est le coût. Avec un système simple, il est tout à fait possible d’avoir un jardin potager vertical pour seulement quelques euros. C’est la meilleure solution écologique pour les petits espaces. À noter que le potager vertical est applicable à l’extérieur d’une maison, souvent située en ville ou encore dans des habitations à espace réduit. Il se place notamment sur une façade, un balcon, le rebord de fenêtre, une cloison, sur le mur…

A lire également :  Boîte aux lettres : quelques idées de personnalisation avec les contraintes possibles

Un autre avantage du potager vertical est la faible consommation d’eau. Une fois que vous arrosez le bac le plus haut, tous les bacs du bas seront touchés. À savoir que les types de légumes cultivables en potager vertical sont beaucoup plus restreints. De ce fait, il faudra mettre de côté les plantes ou des légumes qui demandent trop d’espace ou encore trop de profondeur.

A propos de l'auteur

Chloé Dupuis

Je m'appelle Chloé, 32 Ans, je vis à Nantes. À l’issue de mes études dans le commerce, je me suis tourné vers ma passion qui est la décoration. J'ai édité ce blog depuis maintenant 3 ans afin de vous partager ma passion pour la maison et la décoration d'intérieur.