Extérieur

Comment bien choisir son abri de piscine ?

hauteur de l’abri de piscine

Dû aux intempéries ou tout simplement pour sécuriser les enfants, vous aimeriez installer un abri de piscine. Toutefois, vous n’êtes pas sûr de savoir ce qu’il faut faire exactement ? Dans cet article, nous vous expliquons les critères pour choisir son abri de piscine. On y retrouve également les différents modèles et matériaux pour la fabrication de celui-ci.

Trois critères pour bien choisir un abri de piscine

Pour avoir l’abri de piscine qui convient, il faut prendre en compte certains critères dont :

La hauteur de l’abri de piscine

La hauteur d’un abri de piscine dépend du type d’abris choisi. Il y a deux principaux types d’abris. D’une part l’abri de piscine bas dont la hauteur est entre 60 cm et 1 m. Il n’est donc pas possible de se tenir debout sur les abords de la piscine. D’autre part l’abri haut avec une hauteur comprise entre 1,80 m et 3 m.

Le respect de la réglementation d’un abri de piscine

L’abri ou couverture de piscine doit respecter la législation en vigueur. En effet, il s’agit d’une véritable construction. Il est donc soumis à un permis de construire. Dans le cas où la hauteur est moins de 1,8 mètre, il est requis de faire une déclaration auprès de la mairie en vue d’une autorisation. Si les superficies au-delà 10 m², il est impératif d’obtenir un permis de construire.

Les matériaux de fabrication

Un critère qu’il ne faut pas négliger c’est le matériau de fabrication de l’abri de piscine. Il y a ceux en bois donc plus naturel et écologique, mais aussi le plus cher. Il y a celui en aluminium, le plus facile à entretenir tout en étant robuste et léger. Toutefois, l’abri de piscine en aluminium est assez cher. L’abri de piscine en PVC le plus léger, mais aussi le moins cher. Néanmoins, il est particulièrement fragile et pas très esthétique.

A lire également :  Une petite serre de jardin : astuces pour en créer une

Des modèles d’abri piscine au goût de chacun

Voici donc trois autres types d’abri de piscine.

Opter pour un abri de piscine plat

Il s’agit d’une structure couvrante installable au niveau de l’eau. L’abri de piscine plat est idéal pour ceux qui sont en quête de discrétion tout au long de l’année. Il peut être relevable, amovible ou alors repliable. D’autant plus que l’abri de piscine plat est très facile à utiliser. Il permet l’accès entier à la piscine durant les beaux jours.

Une alternative l’abri de piscine semi-haut

Mesurant entre 1,20 m et 1,80 m, cet abri de piscine est une alternative entre l’abri bas et l’abri haut. L’un ne permettant pas une baignade tout au long de l’année, l’autre étant non seulement plus cher, mais aussi imposant. L’abri de piscine semi-haut est ainsi beaucoup plus discret. Aussi son installation ne requiert pas de grandes formalités administratives, ce qui représente un grand plus. Toutefois, il n’est pas possible de se déplacer debout sur la plage de la piscine avec ce type d’abri semi-haut.

bien choisir son abri de piscine

L’abri de piscine en kit

L’abri de piscine en kit est recommandé pour les petites ou moyennes piscines. Qu’il s’agit d’un abri bas ou semi-haut. Il se compose de :

  • Une structure en aluminium pour du bois ou encore de l’acier,
  • Des panneaux modulaires en polycarbonate,
  • Des outils d’assemblage,
  • Des fixations,
  • Des accès,
  • Un outil d’installation.

L’abri de piscine en kit, c’est avant tout beaucoup d’économie sur la pose de la structure. Étant donné que le montage se fera soi-même. Cela prend entre 4 à 8 heures, avec l’aide de deux ou trois personnes. Aussi, il existe différents modèles d’abri de piscine en kit. Il est conseillé de choisir celui qui est le plus adapté et le plus pratique pour sa piscine.

A lire également :  Tout savoir sur les graminées ombre

Quel budget prévoir pour les abris de piscine ?

Pour une question de confort et même de sécurité, il est nécessaire de se renseigner sur les tarifs de ces abris. Ils sont différents comme vous avez pu le constater au sein de cet article. En fonction de la superficie de votre espace vert, des dimensions de votre piscine et de la décoration voulue, vous devrez prévoir un budget confortable. Il existe un vaste choix d’abri de piscine sur le marché, vous n’aurez donc aucune difficulté pour dénicher la perle rare.

  • L’abri de piscine mi-haut est parfait puisqu’il n’encombre pas le visuel de votre jardin, la hauteur reste limitée.
  • Vous devez prévoir moins de 18000 euros TTC avec l’installation par un professionnel.
  • Pour gagner en confort sans toutefois dépenser des fortunes, nous vous conseillons l’abri de piscine bas et télescopique, vous pourrez alors découvrir votre bassin pendant l’été.
  • Dans ce cas de figure, moins de 8000 euros sont suffisants pour avoir un joli abri qui sera aussi facile à entretenir grâce à des matériaux robustes.

N’hésitez pas à choisir un abri motorisé, cela facilite l’ouverture et la fermeture. Vous aurez seulement besoin d’une télécommande. Les prix seront toutefois un peu plus élevés : aux alentours de 15 000 euros TTC.

Une vraie véranda pour votre piscine !

Si vous souhaitez profiter de votre bassin tout au long de l’année, il est conseillé de choisir une sorte de véranda. Les parois sont en verre afin que les rayons du soleil puissent passer et l’ossature est robuste. Par contre, le budget sera de 20 000 euros TTC environ, mais vous pourrez rentabiliser rapidement cet investissement. En effet, il est tout à fait possible de se baigner tout au long de l’année puisque vous aurez une eau chauffée.

A lire également :  Revêtement de sol pour la terrasse : comment choisir ?

Contrairement à un abri de piscine bas, vous pouvez être debout et même relier cette ossature à la façade de votre maison. Le rendu est souvent très esthétique et la mise en valeur de votre piscine est réelle. Prenez le temps de confronter l’ensemble de ces abris en prenant en compte les couleurs, les prix ainsi que les dimensions. Ce sont les trois critères les plus importants à ne pas négliger.

Ne négligez pas l’achat d’un abri de piscine puisqu’il s’agit d’un dispositif de sécurité. Cela évite les noyades et vous réduisez ainsi l’entretien du bassin puisque l’eau sera protégée des feuilles. Ces dernières sont toujours problématiques notamment pendant l’automne. 

A propos de l'auteur

Chloé Dupuis

Je m'appelle Chloé, 32 Ans, je vis à Nantes. À l’issue de mes études dans le commerce, je me suis tourné vers ma passion qui est la décoration. J'ai édité ce blog depuis maintenant 3 ans afin de vous partager ma passion pour la maison et la décoration d'intérieur.