Salon

Comment reconnaître un tapis berbère et comment le choisir pour son salon ?

Comment reconnaître un tapis berbère et comment le choisir pour son salon ?

Lorsqu’on a opté pour un style minimaliste avec la décoration de son salon, on peut trouver à un moment donné que celui-ci manque de vie. C’est pourquoi plutôt que de l’encombrer avec objets décoratifs ou des tableaux de peinture, l’idée d’installer un tapis peut s’avérer intéressante. On va se focaliser aujourd’hui sur les tapis berbères qui s’intègrent particulièrement bien dans un style minimaliste et qui sont de grande qualité. Qu’est-ce qui les caractérise et selon quels critères les choisir ?

Caractéristiques d’un tapis berbère qui aident à le reconnaître

Comme les tapis berbères sont désormais à la mode (merci les réseaux sociaux comme Instagram !), vous trouverez malheureusement certains vendeurs peu scrupuleux qui prétendent vendre des tapis berbères alors qu’il s’agit de tapis indiens. Heureusement comme nous allons le voir, il existe certaines caractéristiques qui ne trompent pas pour les reconnaître du premier coup d’œil.

  • Le nouage. Comme il s’agit de tapis entièrement noués à la main, il est tout à fait normal de trouver des irrégularités et des nouages à l’envers du côté des angles. En fait, si vous constatez que les nouages du tapis sont trop parfaits avec des motifs parfaitement symétriques, c’est qu’il a certainement été brodé à la machine. Ce n’est donc pas un tapis berbère !
  • La densité des poils. Les tapis berbères qui sont en laine de mouton du Moyen Atlas pour rappel possèdent des fibres à boucles serrées qui sont tissées en lignes parallèles. Ceci donne ainsi des poils denses et bas qui participent à leur solide réputation de tapis durables.
  • Les types de motifs. Pour ce critère, il faut être un peu connaisseur puisqu’il existe deux grands types de tapis berbères. Le plus populaire est le “Beni Ouarains” qui est un tapis berbère noir et blanc que l’on reconnaît avec sa laine blanche teintée de différentes formes géométriques (lignes, triangles, losanges…) irrégulières. Le deuxième type est le “Azilal” qui possède aussi des formes géométriques, mais qui est coloré cette fois-ci.
  • Les franges. Il n’y en a que d’un seul côté et on peut donc vérifier ce détail pour s’assurer qu’il s’agit bien d’un tapis berbère.

Comment choisir un tapis berbère pour décorer son salon ?

Maintenant qu’on a pu voir dans les grandes lignes ce qu’était un tapis berbère, il est temps d’en choisir un adapté à son salon. Même si on peut y aller au feeling en choisissant simplement celui qui nous semble le plus joli, il existe toutefois quelques critères objectifs.

Les dimensions du tapis

Ce qui est bien avec les tapis berbères, c’est qu’il n’existe pas vraiment de taille standard puisqu’ils sont brodés à la main. Chaque tapis est donc vraiment unique et vous pouvez donc facilement en commander un sur-mesure qui s’adaptera parfaitement aux dimensions de votre salon. Néanmoins, cela ne signifie pas qu’il faut commander le tapis avec la taille la plus imposante possible. Rappelons qu’il ne s’agit pas d’une moquette, il n’a pas pour but de recouvrir tout l’espace de votre salle de vie !

En fait, tout va dépendre de votre usage. Certaines personnes optent pour un petit tapis qui va simplement servir à placer une table basse, d’autres n’hésitent pas à installer le tapis sous les pieds des fauteuils et canapés. Comme les tapis berbères sont très résistants et épais, il n’y a pas de risque de l’abîmer avec des pieds de canapé, sachez-le !

Le prix du tapis

C’est ce qui pique en général lorsqu’on évoque les tapis berbères, et notamment le type “Béni Ouarains”. En effet, si vous souhaitez un produit de qualité dans de grandes dimensions (3×2 mètres par exemple), on dépasse rapidement les 700 euros. Il va donc falloir vous fixer un budget et ne pas hésiter à mettre le prix. Sachant que si celui-ci est inférieur à 200€, c’est qu’il y a anguille sous roche ou bien qu’il est tout petit (il en existe à moins de 80 cm de largeur !).

A propos de l'auteur

Carole