Luminaires

Les conseils pour optimiser l’éclairage de chaque pièce d’une maison

optimiser l’éclairage intérieur maison

Élément indispensable au bien-être, il est important de ne pas négliger l’éclairage dans son intérieur. Mais au-delà de l’aspect esthétique, il faut prendre en compte le degré de luminosité selon ses besoins et de l’ambiance recherchée. Bien sûr, cela peut sembler simple au premier abord, mais on peut apercevoir qu’il n’en est rien. Voici quelques conseils pour optimiser l’éclairage de chaque pièce d’une maison.

Choisir des suspensions pour l’entré

Il s’agit d’un lieu de passage qui nécessite un bon éclairage. Dans cette pièce, l’idée est de créer une atmosphère à la fois chaleureuse, mais aussi fonctionnelle. En fonction de sa superficie ainsi que de sa hauteur sous plafond, on peut choisir une ou plusieurs suspensions. Contrairement aux lampadaires, les suspensions laissent le sol dégagé, en plus d’apporter un éclairage efficace.

Toutefois, les luminaires doivent être éclairés de manière tamisée pour éviter d’être agressifs visuellement. Par ailleurs, on peut choisir quelques jolies appliques pour apporter un effet décoratif à la pièce. Ces dernières offrent un éclairage indirect et contribuent à l’ambiance générale de la pièce. Pour les murs, il est conseillé de privilégier les teintes claires qui captent la lumière, de préférence le blanc.

Suspension Luminaire déco tendance

Éclairage du salon : multiplier les luminaires

Pour optimiser l’éclairage d’un salon, il est conseillé de multiplier les sources lumineuses selon l’atmosphère souhaitée. L’important est de privilégier une source de lumière plutôt intense comme une suspension. Mais si le salon est grand, il est nécessaire de compléter cet éclairage avec d’autres types de luminaires.

Pour cela, les lampadaires et lampes sur pieds pour le salon sont parfaits, car ils s’installent facilement dans un angle. Sinon, on peut également installer quelques appliques à certains endroits afin de mettre en valeur des volumes, des accessoires ou encore un meuble en particulier.

Optimisation de l’éclairage de la cuisine

L’optimisation de l’éclairage d’une cuisine consiste à installer trois types d’éclairages. Il s’agit notamment de l’éclairage fonctionnel, l’éclairage décoratif et l’éclairage du coin repas. Ainsi, il est conseillé de choisir une lumière claire pour le plan de travail. Pour cela, les projecteurs à LED et les spots sont de bonnes solutions.

Pour le côté décoratif, on peut ajouter des rubans LED blanc froid, blanc chaud, blanc en multi couleurs selon le résultat souhaité. Enfin, pour l’éclairage du coin repas, les luminaires en suspension sont une bonne idée. Toutefois, il faut respecter une distance d’au moins 70 centimètres entre la table et la source lumineuse.

optimiser lumière cuisine

L’éclairage des chambres et de la salle de bain

Pour l’optimiser l’éclairage des chambres, il faut prévoir un éclairage fonctionnel et un éclairage d’ambiance. Pour l’éclairage fonctionnel, il est conseillé d’opter pour une suspension dont la puissance doit être assez importante pour pouvoir y voir clair quand on évolue dans la pièce.

Pour le côté ambiance, les lampes de chevet, les liseuses ou encore des luminaires sur pied peuvent très bien faire l’affaire. Les suspensions coordonnées ou dépareillées sont d’ailleurs la grande tendance du moment. Concernant l’éclairage de la salle de bain, il faut rappeler que l’électricité et l’eau ne font pas bon ménage.

C’est pourquoi le choix des luminaires nécessite une réflexion toute particulière pour cette pièce. L’idéal dans cette pièce, c’est de combiner plusieurs sortes de lumières. D’ailleurs, les réglettes de salle de bain qui sont composées d’une LED délivrent notamment un éclairage optimal, de même que les miroirs avec système lumineux intégré.