Bricolage

Créer sa table DIY : les étapes à suivre

fabriquer une table

Pièce maîtresse de la maison, la table offre du caractère à son intérieur et permet d’accueillir des invités ou de la famille. Certes, il existe plusieurs modèles sur le marché, mais son choix n’est pas si simple. Sans parler que dans les tables à manger du commerce, il peut y avoir un détail qui déplaît. C’est pourquoi il est beaucoup mieux de créer soi-même sa future table. Découvrez dans cet article les étapes à suivre pour fabriquer sa table.

Les matériaux et outils nécessaires

Pour créer sa table basse en bois DIY, on a besoin de bastaings, de préférence en sapin, pour la réalisation du plateau, des chevrons en sapin pour fabriquer les pieds de la table. Il faut également une boîte de vis, un pot de peinture blanche mat spécial bois et un pot de vitrificateur cuisine incolore. Les quantités ainsi que les dimensions sont à adapter en fonction de ses besoins et de ses envies.

Pour obtenir une table plus longue, on peut très bien opter pour des bastaings plus grands. Cependant, il est important de faire attention à la stabilité, car il faut la renforcer. En ce qui concerne les outils, il faut s’équiper d’une ponceuse électrique à main ou du papier à poncer, une scie sauteuse, un rapporteur d’angle ainsi qu’une perceuse avec une petite forêt.

Préparation du plateau

Pour réaliser le plateau de la table DIY, on utilise les bastaings en les coupants aux bonnes dimensions. Pour commencer, il faut les poncer sur chaque face, mais pas la peine de s’attarder, car la table sera vitrifiée. On profite aussi de ce moment pour poncer les chevrons pour que tout soit prêt.

A lire également :  Le bricolage pour les débutants : changer la serrure d’une porte

Ensuite, une fois poncés, il faut tout de suite peindre les bastaings si on a l’intention de peindre le plateau. Une fois les morceaux de bois poncés, il faut les disposer au sol côte à côte et bien alignés, de manière à constituer le plateau.

Fabrication des pieds

Pour les pieds, on commence par la découpe de la base du pied. Pour ce faire, on découpe les morceaux de bois qui vont venir s’accoler au plateau de la table en palette pour former le haut de chaque pied. Attention, la base des pieds doit être plus petite que le plateau. Ensuite, on découpe les morceaux latéraux des pieds de chaque pied.

Pour cela, il est important de définir un angle avec un rapporteur. L’angle doit toujours être le même pour toutes les coupes. Le choix de l’angle dépend de l’inclinaison du pied souhaitée. Une fois les 4 morceaux de bois coupés de manière parallèle, il faut les placer au sol et les assembler.

La réalisation des renforts

Pour créer le renfort des pieds, il faut d’abord mesurer l’écartement des pieds. Cette fois-ci, les angles ne sont pas parallèles, mais plutôt opposés. Pour faciliter le travail, il faut directement mesurer sur les pieds. Cela permet de connaître la longueur du haut et celle du bas du renfort, et donc de former l’angle à suivre pour la coupe. Une fois que toutes les coupes sont faites, on peut commencer à assembler les pieds.

On conseille d’ailleurs d’utiliser un petit foret et de pré-percer avant de mettre les vis. Cela va simplifier l’insertion de la vis dans le bois. Après la fixation du plateau et des pieds, la table n’est pas totalement stable. D’où l’importance d’un renfort central qui va se fixer sur chacun des pieds. Enfin, il ne reste plus qu’à appliquer le vitrificateur sur le plateau.

A lire également :  DIY : Guide pour créer sa propre porte coulissante
https://www.youtube.com/watch?v=jRG6OuULrC8

Comment monter et fixer solidement des pieds de table sur une création DIY ?

Le Do It Yourself, ou bricolage maison, est une tendance grandissante, en suivant des tutos vous pouvez facilement fabriquer table avec pieds de table en métal ! Les créations artisanales offrent non seulement un sentiment d’accomplissement, mais aussi une touche unique à votre intérieur. Parmi les projets les plus courants, celui de la fabrication d’une table est un challenge particulièrement gratifiant. Toutefois, la fixation des pieds est primordiale pour assurer stabilité et durabilité. Voici quelques méthodes pour réussir cette étape cruciale.
Premièrement, le choix des pieds est déterminant. Selon le poids de votre plateau et l’esthétique souhaitée, optez pour des pieds en acier robuste ou en bois massif. Ces matières, par leur durabilité, garantissent une bonne tenue dans le temps. Une fois votre choix arrêté, procédez à la préparation de la surface. Un ponçage léger de la zone où seront fixés les pieds favorise une meilleure adhérence.

Deuxièmement, l’art de la fixation. Pour cela, munissez-vous de vis adaptées à la nature du bois de votre plateau. Des vis à bois robustes sont souvent préconisées. Tracez préalablement les emplacements des pieds à l’aide d’un crayon, en veillant à respecter une distance égale entre les bords de la table et chaque pied. Cette symétrie permet une répartition égale du poids, gage d’une stabilité sans faille. Percez ensuite des avant-trous à l’aide d’une perceuse. Ces derniers, légèrement plus petits que le diamètre de vos vis, préviennent les fissures. Vissez enfin solidement chaque pied.

A lire également :  Fabriquer une tête de lit avec rangement pour un aménagement design et pratique

Troisièmement, la vérification est une étape que l’on néglige trop souvent. Une fois les pieds fixés, assurez-vous de la solidité de l’ensemble en exerçant une pression sur le plateau. Vérifiez également l’équilibre en plaçant la table sur une surface plane. Si une instabilité se manifeste, ajustez légèrement la position des pieds jusqu’à l’obtention du résultat souhaité.

A propos de l'auteur

Chloé Dupuis

Je m'appelle Chloé, 32 Ans, je vis à Nantes. À l’issue de mes études dans le commerce, je me suis tourné vers ma passion qui est la décoration. J'ai édité ce blog depuis maintenant 3 ans afin de vous partager ma passion pour la maison et la décoration d'intérieur.